EPIREUIL, épicerie solidaire - 80 rue Grande, Place aux Jeunes - 27100 Val-de-reuil - 02.32.50.57.98

Adhésion à l’A.N.D.E.S

  

 

Qu’est ce que l’A.N.D.E.S. ?

Les épiceries sociales et solidaires se sont développées en France à la fin des années 1990. Elles ont d’abord été portées par des Centres Communaux d’Action Sociale (C.C.A.S.), puis par des collectifs d’associations ou par des initiatives citoyennes.

En 1996, Guillaume Bapst, alors directeur de l’A.N.D.E.S, crée, en parallèle à son poste de directeur de la gestion locative à l’Office public départemental H.L.M. de la Nièvre, une épicerie solidaire à Nevers qui suscite rapidement un intérêt politique et médiatique. Confronté à une demande croissante en matière de « conseil » pour ouvrir d’autres structures de ce type, il choisit de créer alors une association nationale afin d’accompagner la réalisation de nouveaux projets d’épiceries et rassembler ces structures au sein d’un réseau dynamique et innovant. Ce fut chose faite en avril 2000.

Pourquoi adherer à l’A.N.D.E.S. ?

► Aider à la création d’épiceries solidaires et sociales et favoriser leur implantation durable.

► Animer le réseau des Épiceries Solidaires afin de mutualiser les pratiques, de mener une évaluation nationale et de favoriser la connaissance de ces structures auprès des partenaires publics et privés et des médias. De manière plus générale : esquisser des réponses au problème de la précarité par une réflexion commune au sein du réseau.

► Renforcer la professionnalisation des épiceries solidaires, notamment en proposant des ateliers nutritionnels ou de gestion d’équipe, des modules de formations.

► Favoriser l’accès des populations précaires à une alimentation saine et de qualité, tout en soutenant l’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi et en favorisant le développement local.

Travailler en partenariat avec des associations implantées dans d’autres pays européens, afin de promouvoir un accès plus équitable à la citoyenneté économique dans l’ensemble de l’Union Européenne.

Le dispositif « Epicerie sociale » tel que défendu par l’ANDES s’appuie sur des valeurs et piliers précis et définis dans sa charte.