L’épicerie

Un commerce de proximité et d'aide alimentaire

Rayonnage avec un toit représentant une épicerie sociale et solidaire sur fond vert

L’épicerie sociale est un commerce de proximité solidaire.

En effet, il propose à des personnes en situation de vulnérabilité économique temporaire :

  • des denrées alimentaires diversifiées et de qualité (produits frais, fruits, légumes…) 
  • et des produits de la vie courante (produits d’hygiène et d’entretien…) 

Et cela contre une participation financière de 10% à 30% de leur valeur de départ (prix dans le commerce). 

En outre, l’épicerie sociale offre aussi :

  • un lieu d’accueil et d’échange
  • des animations et activités régulières.

En fait, ce type de structures est apparu dans les années 1990 en France. Et à l’époque, ce nouveau modèle révolutionnait complètement le paysage de l’aide alimentaire. Effectivement, jusqu’à présent, l’aide aux plus démunis était basée uniquement sur un système de distribution de nourriture sans contrepartie. Et cela se faisait uniquement via des organismes caritatifs. Par exemple : la Banque alimentaire, le Secours populaire, les Restos du Cœur, la Croix Rouge (…).

Et aujourd’hui, ces magasins solidaires sont créés et financés grâce à la participation :

  • de partenaires publics (État, région, ville, CAF, CPAM, CCAS… ) 
  • et privés (ANDES, entreprises, grande distribution, fondations, associations caritatives, particuliers…).

Les principaux objectifs de l'épicerie sociale et solidaire

Apporter un soutien

L’objectif est d”apporter une aide ponctuelle aux familles connaissant des difficultés financières passagères. L’aide proposée est à base de denrées alimentaires de qualité et de produits d’hygiène et d’entretien à tarifs préférentiels (maximum 30% de leur prix de référence).

Fruits et légumes de l'épicerie sociale

Image Please Don’t sell My Artwork AS IS de Pixabay

Donner accès à des produits variés et de qualité

Les épiceries sociales et solidaires offrent un soutien alimentaire mais pas uniquement.

En effet, par la qualité et la variété des produits proposés, elles s’engagent à :

  • répondre aux besoins de leurs bénéficiaires (santé, composition du foyer, socio-culturels…),
  • tout en participant aux objectifs de santé publique (qualités nutritionnelles, équilibre alimentaire).

Préserver le lien social

  • Mise à disposition d’un lieu propice à l’échange et la convivialité 
  • Proposition d’ateliers pédagogiques de proximité et d’animations permettant de rompre l’isolement et renouer du lien social.

Favoriser le retour à l’autonomie et l’insertion durable

Sont proposés, à cet effet, aux bénéficiaires : 

  • un statut de client (achat de produits) 
  • le libre-choix parmi les produits de l’épicerie
  • de l’accompagnement personnalisé (Point Conseil Budget…)
  • un projet personnel, social ou professionnel
  • des ateliers pédagogiques (équilibre nutritionnel et budgétaire, développement des compétences…).
mains tendues vers un coeur au centre

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Cultiver la confiance en soi

Travail sur la confiance en soi par :

  • la non-stigmatisation
  • une dignité préservée grâce au principe de participation financière
  • des ateliers de proximité  valorisant le savoir-faire des bénéficiaires et la parentalité (cuisine, jardin, éco-citoyenneté, créatif, parent / enfant…) 
  • des animations bien-être…
  • l’implication des bénéficiaires dans la vie de l’épicerie sociale et solidaire (bénévolat).

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Plusieurs axes sont mis en œuvre à cet effet :

  • Animations à destination des bénéficiaires 
  • Opérations de ramassage et de glanage
  • Partenariat avec des supermarchés et acteurs d’aide alimentaire locaux
  • Récupération de dons.

Les valeurs de l'épicerie sociale et solidaire

  • Solidarité et lutte contre les injustices
  • Mobilisation contre la précarité alimentaire
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire
  • Amélioration des conditions d’existence
  • Respect, dignité et épanouissement de la personne
  • Non-stigmatisation des bénéficiaires
  • Responsabilisation et formation des individus
  • Echange et convivialité
épicerie sociale - profil de bénéficiaires - groupe de personnes

Image par OpenClipart-Vectors de Pixabay

Qui sont les bénéficiaires des épiceries sociales et solidaires ?

Le profil des clients bénéficiaires d'une épicerie sociale et solidaire

Les bénéficiaires sont des personnes en situation de fragilité financière importante à savoir des :

  • étudiants précaires, salariés à faible revenu,
  • retraités ou parents isolés,
  • bénéficiaires des minima sociaux,
  • foyers endettés…

L'orientation des clients bénéficiaires

Selon les cas, les personnes concernées :

  • seront soit aiguillées vers la structure par les services sociaux et associations partenaires (CCAS ou CIAS, travailleurs sociaux, mairie…)
  • soit se rendront directement sur place pour l’élaboration d’un dossier.

Les conditions d'accès à une épicerie sociale et solidaire

Les conditions d’accès à l’épicerie sociale et solidaire diffèrent d’une structure à l’autre. Néanmoins, elles sont généralement basées sur des critères tels que :

  • composition du foyer (quotient familial)
  • niveau de revenus (ex : Reste A Vivre inférieur à 5 euros par jour et par personne)
  • définition d’un projet personnel
  • domiciliation.

Enfin, l’accès aux services et aux aides est limité dans le temps. De plus, il est généralement conditionné à la définition et la réalisation, durant cette période, d’un projet personnel.

Le projet du bénéficiaire de l’épicerie sociale et solidaire

L’accès à la structure est soumis à des contreparties. Ainsi, le bénéficiaire s’engage à définir et réaliser un projet personnel. Celui-ci sera déterminé par le bénéficiaire, un travailleur social et / ou un membre de l’épicerie.

Le principe est le suivant : la réalisation d’un projet à l’aide des économies réalisées grâce à l’accès à la structure. Par exemple : paiement de factures ou dettes, recherche d’un emploi ou d’un logement, achat d’un véhicule ou d’un appareil électro-ménager…

Et lors de l’entretien, des conseils seront également proposés (ex : comment faire valoir ses droits aux aides sociales…).

Epicerie sociale - micro projet - feuilles de papier, loupe et stylos

Image par mohamed Hassan de Pixabay

Quelles sont les démarches pour accéder à une épicerie sociale et solidaire ?

L’accès aux services de l’épicerie sociale et solidaire se fait :

  • par l’intermédiaire de travailleurs sociaux (CCAS, CIAS, service social de la CAF ou de la CPAM, associations familiales telles l’UDAF, assistant.e social.e…) 
  • ou sur place via la constitution d’un dossier. 

Puis, les travailleurs sociaux ou, selon les cas, les salariés de l’épicerie, aident à monter un dossier de demande d’accès. Ensuite, le dossier est soumis à une commission (plus d’informations ici).

L’adhésion à l’A.N.D.E.S.

L’Association Epireuil, tout comme plusieurs centaines d’épiceries sociales et solidaires, a rejoint le réseau A.N.D.E.S.

Qu’est ce que l’A.N.D.E.S. ?

Tout débute en 1998

L’A.N.D.E.S. est un réseau d’épiceries sociales et solidaires créé en 2000 par Guillaume Bapst.

Mais son action avait démarré dès 1998. En fait, il avait déjà créé une épicerie sociale et solidaire à Nevers. En effet, il souhaitait alors répondre à un besoin qu’il avait identifié alors qu’il travaillait encore à l’Office Public HLM de la Nièvre. 

En fait, il était parti d’un texte du théoricien allemand Friedrich Engels. En résumé : plus on a d’argent et plus le budget alloué à l’alimentation est proportionnellement faible. Et inversement : moins on en a, plus la part pour l’alimentation est forte. En effet, quels que soient les revenus, certaines charges restent stables. Par exemple, c’est le cas du loyer ou du chauffage.

C’est pourquoi il a eu deux idées.

Tout d’abord, trouver un moyen de réduire le coût de l’alimentation.

Et ensuite, mettre en place une  nouvelle forme de soutien alimentaire basée sur  :

  • une nutrition de qualité (objectif de santé publique)
  • L’idée de don / contre-don.

Don et contre-don

Cette notion de contre-don a été développée par le « père de l’ethnologie française », le sociologue Marcel Mauss. En effet, celui-ci décrivait le don comme un mécanisme social universel répondant à l’obligation de réciprocité (donner, recevoir, rendre).

Et c’est ainsi qu’est née la première épicerie sociale et solidaire, reposant sur :

  • des conditions de revenus
  • l’engagement dans un micro-projet
  • une durée limitée conditionnée à celle du projet.

Par la suite, Guillaumet Bapst fait face à une augmentation de demandes de conseils pour ouvrir d’autres structures. C’est pour cette raison qu’il décidera de fonder l’A.N.D.E.S. 

La naissance de l'A.N.D.E.S.

Dans un premier temps, la création de l’A.N.D.E.S. en 2000 permet à Guillaume Bapst :

  • d’offrir un service d’accompagnement à la réalisation des projets d’épiceries, 
  • de mutualiser les pratiques, 
  • et de favoriser les interactions avec les partenaires publics ou privés et les médias.

Mais aujourd’hui, les actions de l’A.N.D.E.S ne se limitent plus aux seules épiceries sociales et solidaires. En effet, son action s’est étendue aux chantiers d’insertion.  Ainsi, la mise en place des Chantiers de Marianne répond à plusieurs objectifs.

D’une part, ils participent à la réinsertion des personnes sans emploi depuis plus de deux ans. Et d’autre part,  ils visent à collecter, valoriser et livrer les fruits et légumes invendus de grossistes, aux épiceries adhérentes et à d’autres organismes d’aide alimentaire.

Pourquoi adhérer à l’A.N.D.E.S. ?

  • Se faire accompagner dans la création d’une épicerie sociale
  • Profiter de la force d’un réseau (mutualisation des pratiques, mise en lumière de la structure, liens privilégiés avec des partenaires, professionnalisation)
  • Bénéficier d’un catalogue de formations suivies si besoin d’un accompagnement
  • Répondre à une charte s’appuyant sur des valeurs et piliers spécifiques, gage de sérieux de l’épicerie signataire.

Pour en savoir plus : Les actions de l’A.N.D.E.S.

Schéma récapitulatif des actions de l'ANDES vis à vis des épiceries solidaires

Ces pages pourraient également vous intéresser :

Il était une fois Epireuil

Fonctionnement d’Epireuil (horaires, plan d’accès…)

Simulateur d’aides sociales proposé par aides-sociale.fr

ut ut ante. at lectus Lorem mattis tempus Praesent facilisis